La Grenade - A votre santé !

bientôt dans notre verger...

La grenade est originaire de Perse (Iran).

 

La résistance de son écorce en fait un fruit de longue conservation et peu susceptible d’être abîmé pendant le transport;

Raison pour laquelle elle a été l´un des aliments de base des nomades, qui l´appréciaient particulièrement lors des déplacements dans le désert, car sa pulpe, gorgée d´eau, permettait d´étancher la soif lors des grandes traversées du désert. C’est de cette façon qu’elle voyagea dans tout le moyen-Orient, vers l’Inde et même la Chine.

 

Elle débarque en Europe par l’Espagne grâce aux Maures. D’ailleurs, ce fruit aux mille vertus donnera son nom à la ville de Grenade au Xème siècle.

Du fait de ses nombreux arilles (ainsi se nomment ses pépins gorgés de jus), elle est symbole d’amour, de fertilité et de prospérité dans la Grèce et la Rome antique, en Mésopotamie et même en Asie.

 

La grenade apparaît dans les trois grandes religions monothéistes : pour les chrétiens, elle est le symbole des perfections divines (il se pourrait même qu’Ève mangea une grenade, fruit de la connaissance, et non une pomme…) ; pour les musulmans, elle permet de lutter contre la haine et l’envie ; pour les hébreux loin de leur patrie, elle représente la Terre Divine.

 

D’après une étude récente, la grenade est un des fruits possédant le plus d’antioxydants, parmi lesquels les flavonoïdes, les tannins et l’acide ellagique. Sa teneur en antioxydants est supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Rappelons que les antioxydants permettent de freiner le vieillissement, de lutter contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers.